Quel est l'impact de l'énergie réactive sur la facture d'électricité de ma PME ?

La production d'énergie réactive entraîne pour le client une pénalité financière sur sa facture d'électricité. Nous vous expliquons pourquoi ce type d'énergie est produite, comment l'éviter et combien vous devrez payer si elle dépasse 33% de l'énergie active.

Qu'est-ce que l'énergie réactive ?

L'énergie réactive est l'énergie qui est produite dans les installations électriques avec des machines industrielles, des lampes fluorescentes ou des bâtiments avec ascenseurs où un transformateur ou un moteur est nécessaire pour faire fonctionner certains appareils électriques.

Les grandes entreprises et, dans une moindre mesure, les points d'approvisionnement résidentiels produisent généralement ce type d'énergie. Il est injecté dans le réseau et mesuré en kilovoltampères heures (kVArh) , ce qui provoque des interférences et a des effets négatifs sur l'installation.

Les points d'alimentation qui produisent de l'énergie réactive, communément appelée « énergie fantôme », doivent faire face à une pénalité économique prévue par le décret royal 1164/2001 et appliquée par le distributeur d'électricité de leur zone.

Différences entre énergie active et réactive

Dans le circuit électrique, nous pouvons trouver de l'énergie active et réactive. Le premier est utile et le second ne l'est pas, car il ne peut pas être consommé et ne fait qu'interférer avec le bon fonctionnement de l'installation.

Énergie active Énergie réactive
Mesuré en kWh Mesuré en kVArh
Énergie utile (peut être consommée) Énergie non utile (non consommable)
Facture d'électricité : terme de consommation Facture d'électricité : excédent d'énergie réactive
Aucun dommage à l'installation Conséquences négatives pour le circuit électrique

Comment la puissance réactive est-elle calculée ?

Le calcul de l'énergie réactive est possible grâce au facteur de puissance. Il mesure la quantité d'énergie réactive sur l'énergie active, c'est-à-dire qu'il mesure l'efficacité de la consommation d'électricité.

Le facteur de puissance est le rapport de l'énergie active à l'énergie apparente (somme de l'énergie active et réactive). En d'autres termes, il mesure l'énergie active totale consommée sur l'énergie réactive.

Qu'est-ce que l'énergie apparente ? L'énergie active et réactive peut être trouvée dans le réseau électrique. Des quantités d'énergie réactive et active se combinent pour former de l'énergie apparente. En d'autres termes, l'énergie apparente est l'énergie totale utilisée dans un circuit électrique donné. Énergie active + Énergie réactive = Énergie apparente

Le résultat du facteur de puissance détermine le pourcentage d'énergie réactive et l'éventuelle pénalité financière que le client doit payer pour l'énergie réactive excédentaire.

*Les prix indiqués ci-dessous à titre de pénalités financières sont établis par le Journal Officiel de l'État (BOE) et seront appliqués par les distributeurs d'électricité sur le territoire national.

Pénalité pour excès d'énergie réactive
Facteur énergétique % Énergie réactive Peine
Plus de 0,95 Inférieur à 33 % Il n'y a pas de pénalité
Entre 0,95 et 0,80 Entre 34% et 74% 0,0415 €/kVArh*
Moins de 0,80 Plus de 75 % 0,6223 €/kVArh*

Comment est facturée l'énergie réactive ?

L'énergie réactive est facturée sur chaque facture d'électricité, tant qu'elle dépasse le montant établi par le réseau de distribution d'électricité. Le montant à payer pour l'excédent d'énergie réactive apparaît dans le terme de consommation de la facture.

L'énergie réactive n'est pas facturée en période 3 des tarifs d'accès 3.0 et 3.1 ni en période 6 des tarifs 6.X, ce qu'il est crucial de noter.

Quand parle-t-on d'énergie réactive excédentaire ? Le titulaire du contrat devra payer une amende si la limite d'énergie réactive fixée par le distributeur local d'électricité est dépassée à un point d'alimentation particulier.

Limites d'énergie réactive
Puissance Tarif % réactif
Jusqu'à 10kW 2.0 50%
Jusqu'à 15kW 2.1 50%
Environ 15kW 3.0 33%

Les clients disposant d'une puissance souscrite jusqu'à 15 kW ne paient généralement pas de pénalités financières sur leurs factures pour le dépassement de ce type d'énergie, car le pourcentage d'énergie réactive est minime.

Les entreprises ou commerces d'une capacité supérieure à 15 kW, disposant de machines industrielles, d'ascenseurs ou de lampes fluorescentes, devront payer une pénalité financière s'ils dépassent la limite de 33 % d'énergie réactive sur l'énergie active.

Combien coûte l'énergie réactive excédentaire ?

Connaître la quantité d'énergie réactive produite au cours d'une période de facturation donnée permettra au titulaire du contrat de déterminer le montant de la pénalité financière qui lui sera due en cas de dépassement de la limite.

Le calcul du montant à payer sur la facture d'électricité pour l'énergie réactive excédentaire est une opération simple qui consiste à multiplier l'énergie réactive excédentaire de chaque période par le terme de facturation de l'énergie réactive établi pour chaque bande.

Excédent d'énergie réactive x Prix de l'énergie réactive

Le montant de l'énergie réactive excédentaire est établi dans l'ordonnance ITC 1723/2009 du BOE, il sera donc appliqué par tous les distributeurs d'électricité en Espagne.

Comment réduire l'énergie réactive ?

Il est possible de réduire l'énergie réactive produite dans un circuit électrique et d'éviter les pénalités financières correspondantes de la part de la société de distribution. Pour ce faire, il existe différents éléments qui contrôlent et limitent la génération de ce type d'énergie.

Parce qu'un investissement initial important est nécessaire et qu'il sera rentabilisé en deux ans environ, il est primordial de prendre en compte l'avis d'un spécialiste avant d'apporter des modifications à l'installation électrique.

Les batteries de condensateurs sont parmi les meilleurs composants pour diminuer la production d'énergie réactive.

Réduire l'énergie réactive avec une batterie de condensateurs

La batterie de condensateurs permet de réduire considérablement l'énergie réactive générée dans un circuit électrique, améliorant la qualité de l'alimentation électrique. C'est un élément qui est installé ou connecté au tableau général de l'installation électrique afin de réduire la demande d'énergie réactive jusqu'à 100 %.

Avantages des batteries de condensateurs :

  • Améliorer la qualité de l'approvisionnement en électricité
  • Réduire la demande de puissance réactive
  • Améliorer la tension du réseau
  • Amélioration de l'efficacité énergétique
  • Réduction du coût des factures d'électricité
  • Durée de vie de 10 ans

Le prix de la batterie de condensateurs dépend de différents facteurs tels que la marque ou les caractéristiques de l'installation électrique où elle va être installée. L'investissement initial du client sera amorti en 2 ans maximum.

Laisser un commentaire